Industrie du bois

  • Plus

    • Garantir la meilleure qualité du produit, concernant l'aspect et la fonctionnalité :
    • Garantir une meilleure fiabilité du processus de production ;
    • Réduire la quantité de poussières présentes dans l'air, optimisant ainsi la qualité de l'environnement ;
    • Diminuer la chaleur produite par les machines avec des systèmes adiabatiques.
  • Caractéristiques générales

    Les matériaux hygroscopiques, par exemple le bois, sont extrêmement sensibles aux caractéristiques de l'air : en effet, ils ont tendance à se contracter et à se relâcher en fonction du niveau d'humidité de l'environnement. Pour cela, afin d'optimiser le travail et le stockage du bois, il est nécessaire de contrôler constamment l'hygrométrie, évitant ainsi que les dimensions des fibres végétales ne se modifient, phénomène qui, à son tour, peut provoquer la formation de fissures ou de crevasses.

    De la coupe, quand la teneur en eau est la plus abondante, à la production des planches dans les scieries jusqu'à la réalisation des produits finis comme les meubles ou les fenêtres, le bois a tendance à modifier de manière significative sa propre teneur en eau en fonction des conditions environnementales  avec lesquelles il doit s'équilibrer.

    Pour garantir la meilleure ouvrabilité du bois pendant toutes les phases du processus, une teneur en eau comprise entre 9 et 11 % est conseillée. Cela correspondant à une hygrométrie d'environ 60 %. Le non-respect de ces conditions, en particulier des faibles niveaux d'humidité, peut compromettre l'aspect du bois, qui s'avère granuleux et opaque, mais également provoquer des défauts de linéarité, des fissures sur les planches, des ouvertures des joints d'angle voire le décrochage le placage, c'est-à-dire les lamelles de bois qui revêtent les meubles qui ne sont pas en bois massif, car le bois absorbe le solvant de la colle avant que cette dernière puisse se polymériser.

    Même la dispersion des poussières dans l'air peut être réduite avec une hygrométrie appropriée, améliorant ainsi la qualité de l'environnement dédié à la transformation et au stockage.

    Pour les processus de production où les machines produisent des quantités de chaleur élevées, les humidificateurs adiabatiques sont la solution optimale car ils permettent d'humidifier l'air, tout en le rafraîchissant. En effet, ces systèmes fonctionnent en atomisant l'eau en millions de très fines gouttelettes qui s'évaporent spontanément en absorbant la chaleur de l'air qui, par conséquent, se refroidit. Il s'agit de solutions fiables et économes en énergie, avec une consommation d'à peine 4 W par litre d'eau atomisée.

    Grâce à ses 40 ans d'expérience dans le secteur, Carel offre une vaste gamme d'humidificateurs adiabatiques et à vapeur, de diverses tailles et caractéristiques de fonctionnement, en proposant toujours la solution la plus adaptée à l'application.